La préparation de la vanille de Tahiti

Une formation préparation Vanille de Tahiti reste nécessaire pour exercer en tant que préparateur.

 

Une formation à la préparation de la vanille de Tahiti obligatoire

 

Pour assurer cette fonction déterminante dans la culture de la vanille, il faut obtenir au préalable un brevet de préparateur délivré par le ministère de l’Agriculture. Dans le cadre de leur exercice, ces préparateurs ne doivent utiliser que des procédés naturels.

Cette profession représente environ une vingtaine de personnes en activité. Celles-ci résident principalement sur Tahaa, Raiatea, Huahine, Moorea.

Les candidats au diplôme du brevet de préparation de la vanille de Tahiti suivent une formation de plusieurs semaines assurée par le Centre de Formation Professionnel Pour l’Agriculture. En toute fin de stage, un examen permet d’obtenir le diplôme de formation vanille de Tahiti.

Comment fonctionne un atelier de préparation ?

Les ateliers de préparation de la vanille de Tahiti et leur fonctionnement doivent appliquer les directives de l’arrêté n° 1198 CM du 3 novembre 1992. Ce document relatif à la production et à la commercialisation de la vanille produite en Polynésie française est modifié par l’Arrêté n° 626 CM du 10 avril 2018 portant modification de l’arrêté n° 1198 CM du 3 novembre 1992 relatif à la production et à la commercialisation de la vanille produite en Polynésie française.

Par ailleurs, la préparation de la vanille de Tahiti nécessite une longue expérience. Celle-ci s’acquiert après des années de pratique et de formation à la vanille de Tahiti. Pour exercer leur métier, les préparateurs achètent la vanille mûre lors des coupes de vanille directement aux exploitants (par exemple producteur vanille Tahaa). L’acquisition peut également se faire par l’intermédiaire d’un agent de proximité.

L’action des préparateurs reste déterminante pour transformer la vanille mûre et conférer à la vanille préparée ses qualités « uniques et originales ».

Règlementation

Translate »